Devis sur mesure

Pourquoi nous ?

Pourquoi Usa?

Avis voyageurs


8.88/10 ****


Moyenne des avis de 1231 voyageurs partis en famille, en couple ou entre amis avec Marco et Vasco USA.

Voir les avis

Newsletter

Bloc Facebook

Voyage à New York



Voyage à New York


Voyage sur New York

New York, adrénaline city !...
Ville de tous les superlatifs, New York ne manque pas à sa réputation ! Captivante, électrique, démesurée... celle que l'on surnomme "the big apple" se croque en toutes saisons et s'avère, comme promis, pleine de saveurs insoupçonnées.
Un voyage dans la ville de New York ne laisse personne indifférent. Plus grand, plus haut qu'ailleurs, la Ville des villes n'est que démesure : gigantisme, diversité ethnique, culture, mode, architecture, cuisine... ici l'énergie transpire du trottoir. Manhattan, Brooklyn, Harlem, ou Queens... New York n'est pas qu'une ville, c'est une aventure ! Un voyage exceptionnel dans la ville la plus fantastique du monde, New York city

Voyage New York


15 raisons pour visiter New York


Pourquoi New York

  1. La skyline

    New York n'est pas la seule ville au monde à posséder des gratte-ciels, mais sa "skyline" est devenue la plus célèbre. Pourquoi ? Parce que si vous voyagez à New York ou Chicago, vous aurez l'occasion de découvrir que ces villes furent les premières villes au monde à utiliser cette forme urbaine, parce qu'elle se reconnaît immédiatement, et parce que le cinéma, la photo, l'ont montré abondamment.


  2. Central Park

    Un homme qui court dans le film Marathon Man, King Kong qui danse avec Naomi Watts dans le film de Peter Jackson, le Dakota Building où fut assassiné John Lennon, en bordure : autant d'images qui évoquent Central Park, ce rectangle parfait d'eau et de vert en plein Manhattan.

    Monument historique depuis 1965

    La partie centrale, comprenant le grand réservoir d'eau de New York, est conçue comme un lieu de rassemblement. Au Sud, des prairies et beaucoup de verdure, des sentiers et beaucoup de charme en général.
    Au Nord : des collines et des rochers.
    Partout : des écureuils.
    En revanche, se promener dans le parc la nuit reste déconseillé.
    A Central Park, on se balade et on flâne beaucoup bien sûr, mais on peut aussi aller au zoo (Central Park Wildlife Center), petit mais pourvu d'ours polaires par exemple.
    On peut aussi, aux abords du parc, aller visiter les deux fameux musées que sont le Metropolitan (le "MET") et le Musée d'Histoire naturelle.
    Et en hiver, on peut faire, par exemple, du patin à glace à Wollman Rink.
    La carte ci-contre positionne quelques endroits parmi les plus intéressants à aller voir dans ou à côté de Central Park.


  3. La statue de la Liberté

    Ce cadeau des Français (le sculpteur est Frédéric Bartholdi) aux Etats-Unis pour commémorer le centenaire de l'indépendance américaine.
    La statue était la première chose que voyait les immigrants arrivant aux Etats-Unis, et est devenue iconique.
    Attention : depuis le 11 septembre 2001, il n'est plus possible de la visiter, si ce n'est le parc à sa base et le musée dans le piédestal. On y accède en ferry depuis Battery Park, à la pointe Sud de Manhattan, et la promenade vaut le coup pour de belles (à défaut d'être originales) photos.
    A noter : on peut aussi visiter l'ancien centre d'immigration d'Ellis Island.


  4. L'Empire State Building

    Ce gratte-ciel art déco est le plus haut de la ville. Il est achevé en 1931 et dès 1933 devient une superstar grâce au film King Kong de Schoedsack.
    Pour le visiter, il peut falloir s'armer de patience, la queue peut-être longue, mais tellement sublime. Une fois au sommet, malgré les grillages, la vue panoramique est imprenable.
    Par temps clair, il est possible de voir à plus de 100 km à la ronde, la plate-forme du 86e étant située à plus de 320 m de hauteur. Un must lors de votre voyage à New York.


  5. Le Pont de Brooklyn

    Vous pouvez le traverser à pied (ou à vélo) lors de votre voyage à NY pour aller explorer les environs des charmantes résidences de Brooklyn (quartier de Brooklyn Heights et sa promenade) et disposer d'un point de vue remarquable sur Manhattan.
    Ou bien on peut l'observer depuis le Sud de Manhattan, notamment le South Street Seaport.
    Le pont de Brooklyn, qui mesure 2 kilomètres de long et a été achevé en 1883, est l'un des plus anciens ponts suspendus des Etats-Unis.


  6. Times Square

    On se retrouve toujours à Times Square lors d'une balade à New York. C'est un véritable point de convergence que vous partagerez, chaque jour, avec environ 360 000 autres personnes.
    Times Square, c'est l'exubérance, la publicité à outrance, mais aussi un certain charme dans l'excès : ces enseignes lumineuses qui créent un kaléidoscope entêtant, la nuit surtout.
    Chaque année, la place et le quartier sont aussi le théâtre d'une des plus grandes célébrations du nouvel an au monde.


  7. Broadway et les grandes avenues

    Times Square est une des étapes sur Broadway Avenue, qui traverse tout Manhattan.
    Broadway, "large avenue" littéralement, c'est aussi, à ce niveau, le lieu des spectacles (comédies musicales, pièces de théâtre). On appelle cette zone Great White Way. Mais Broadway continue jusque dans le Bronx, au Nord. Dans le plan en grille de New York, Broadway tranche. Elle n'est pas la seule avenue de prestige : bien sûr la célèbre 5e Avenue, avec ses appartements de luxe près de Central Park et ses adresses haut de gamme, ou la 7e Avenue, qui trouve son origine à West Village et croise Broadway à Times Square.


  8. Le Shopping

    Pendant votre voyage à New York, votre problème n'est pas tellement de trouver un magasin, n'importe quel type de magasin, et de trouver l'article qu'on souhaite, n'importe quel article. Le problème est plutôt de savoir s'arrêter.
    Du chic ? 5e avenue ! Du magasin d'usine ? Garment District ! De la mode tendance ? Chelsea, Tribeca, Soho et Greenwich Village ! De tout (mais pas bon marché quand même) ? Macy's, tout simplement le plus grand magasin du monde, situé dans Manhattan Midtown, le long de la 5e et de Madison avenue.
    Et autour du Rockfeller Center, vous trouverez quantité d'enseignes prestigieuses.


  9. La puissance de New York

    New York, c'est une série de lieux de pouvoir : financiers (la bourse de Wall Street bien sûr et le Financial District, mais aussi le Rockfeller Center ou la Trump Tower) et politiques (le siège des Nations Unies pour ne citer que lui). Si New York n'est pas la capitale politique des Etats-Unis, elle en est la capitale du service tertiaire sans aucun doute. Manhattan est de fait une île de bureaux : 90% de ceux qui y travaillent n'y vivent pas.
    Certes, New York a eu son lot de difficultés (en 1975, la ville est proche de se déclarer en faillite par exemple), et elle est le prisme, depuis le 11 septembre 2001, des problèmes géopolitiques les plus brûlants de notre monde.
    Mais New York bénéficie d'une large autonomie législative et exécutive, est une ville très prisée par les touristes (les Français notamment l'aiment beaucoup), et par sa puissance financière dispose d'une influence considérable.


  10. Ground zéro

    Le 11 septembre 2001 est un événement qui a bien sûr profondément marqué les New Yorkais. Le lieu où s'érigeait les 2 tours, autre symbole de la puissance de New York en particulier et de la puissance américaine en général, est devenu un lieu de mémoire en attendant que surgisse un nouveau bâtiment, à la hauteur de ce que New York veut montrer au monde.
    Comprendre New York, c'est comprendre que le 11 septembre est devenu un des ciments de la population de la ville, cette population si cosmopolite par ailleurs, et si peu réductible à des traits communs.


  11. Culture New Yorkaise

    On ne peut mieux dire : New York est une ville complexe, et fascinante, et foisonnante, elle suscite la réflexion, l'hommage, cristallise les regards critiques, les points de vue profonds. L'art est omniprésent : dans les célèbres musées que sont le Metropolitan (pour l'art classique), le MoMA (musée d'art moderne sans doute le plus beau du monde) et le Musée Solomon Guggenheim et son architecture signée Frank Lloyd Wright.
    New York est aussi un décor de cinéma par excellence, décor réel ("Manhattan" de Woody Allen) ou fantasmé ("Eyes Wide Shut" de Stanley Kubrick) et un vivier d'impressions pour les écrivains ou les auteurs-compositeurs.


  12. Les superhéros

    Dans la mythologie new-yorkaise récente, je voudrais... le superhéros.
    Certes Batman et Superman évoluent dans d'autres villes, mais les héros de la Marvel (Les 4 Fantastiques, Spider-Man, et d'autres) sont bien new-yorkais.
    Même le roman graphique Watchmen d'Alan Moore et Dave Gibbons, qui déconstruit ce concept très américain qu'est le super-héros, se passe à New York.
    Certes, vous aurez peu de chances de bondir de gratte-ciel en gratte-ciel avec Peter Parker lors de votre visite à New York, mais levez les yeux au ciel, on ne sait jamais.


  13. Le métro et le taxi

    Les taxis jaunes, un élément constitutif de New York ! Le métro (beaucoup plus sûr aujourd'hui qu'il y a 15-20 ans), un décor inoubliable (citons les films "King of New York" d'Abel Ferrara ou "L'Impasse" de Brian de Palma) ! Manhattan est vaste : Downtown s'étend de la pointe sud jusqu'à la 14e rue. Midtown de la 14e rue jusqu'au sud de Central Park. Uptown ensuite jusqu'au nord du parc. Au delà, on parle de l'Upper Manhattan et des quartiers de Harlem et de Washington Heights.
    Le métro (ou le bus en période de vacances) est un bon moyen de transport pour parcourir ces distances. Quant au taxi, il est évidemment plus cher, mais à tenter au moins une fois lors de votre voyage sur New york.


  14. Harlem, Bronx... Au delà de Manhattan

    Une fois épuisés les monuments de New York, les balades plus calmes dans West Village ou Greenwich Village et les promenades bucoliques dans Central Park, d'autres découvertes vous attendent.
    Harlem d'abord, au nord du borough de Manhattan, aujourd'hui un quartier dynamique (finie la criminalité élevée) et toujours un foyer de la culture afro-américaine.
    Et puis les autres boroughs de New York : Brooklyn au Sud-Est (et à son extrême sud, l'île et station balnéaire de Coney Island), le Bronx au Nord (allez voir le zoo), le Queens au Nord-Est ou bien encore la plus dispensable Staten Island au Sud-Ouest.


  15. La ville qui ne dort jamais

    C'est l'autre surnom de New York, après "La grosse Pomme". Et c'est vrai que, comme beaucoup de mégapoles, elle ne dort jamais cette ville qui semble tout rassembler à elle seule.
    New York est insolite à toute heure, mais l'excentricité passe presque inaperçue tant elle est commune.
    New York est gourmande à toute heure : un bagel ou un cheesecake ? et pourquoi pas des huîtres au Oyster Bar de Grand Central (la gare en plein coeur de la ville) ?
    New York est multiple à toute heure : Little Italy, Chinatown, Harlem, le micro-quartier coréen entre l'Empire State Building et Macy's...
    New York, enfin, a beau être effervescente et haute ("Oh c'est haut" chante Gainsbourg dans "New York USA"), ses vastes trottoirs ne donnent jamais au touriste l'impression d'étouffement.


  16. Et pour la fin

    New York ne se résume pas, mais se vit. On peut y retourner plusieurs fois sans jamais avoir la sensation de l'épuiser, si du moins on est attiré par les villes en général.
    Pour le reste, laissons la parole à Fred Ebb, l'auteur des paroles de la chanson "New York, New York" interprétée par Frank Sinatra :
    Start spreadin' the news
    I'm leaving today
    I want to be a part of it
    New York, New York
    (...)
    I want to wake up in a city
    That doesn't sleep
    And find I'm king of the hill
    Top of the heap

    Soit en français :
    Répandez la nouvelle
    Je pars demain
    Je veux en faire partie
    New York, New York
    (...)
    Je veux me réveiller dans une ville
    Qui ne dort jamais
    Me sentir comme le roi
    Le sommet de l'échelle



Vivre New York


Sentir le cœur de New York, Manhattan

Voyager à New York ne vous laissera pas indifférent. Elle étonne par son gigantisme et elle envoûte par sa diversité. Trop petite pour être un pays et trop grande pour être une simple cité. New York, c’est une mégalopole où tout se crée, où tout semble possible. Les grands mouvements, les modes, les innovations naissent et s’épanouissent ici. C’est une ville où tout va très vite, où tout est tellement démesuré que ça en devient parfois violent.


Et pourtant tout le monde connaît New York. Les photos, les films sont innombrables et vous aurez certainement l’impression d’être déjà venu ici. Mais très vite, vous vous apercevrez que tout est encore plus... que vous ne l’imaginiez. Plus grand, plus haut qu’ailleurs.
New York, c’est la ville de toutes les cultures, de toutes les ethnies, de toutes les cuisines... C’est la ville-monde. Chaque quartier a sa propre identité. Mais attention, New York bouscule ceux qui se la coulent douce. Faire une pause, c’est régresser. Il faut brûler les étapes, aller toujours plus vite.


Avant de commencer votre voyage de New York, mieux vaut connaître la géographie des lieux car la ville est immense. Située à l'embouchure de la rivière Hudson et de l'East River, New York est divisée en 5 arrondissements appelés "boroughs" : Manhattan, le Bronx, le Queens, Brooklyn et Staten Island.


Évidemment, Manhattan est le district le plus intéressant à découvrir et plusieurs jours vous seront nécessaires rien que pour en avoir un aperçu.
En réalité, Manhattan est une vaste île qui concentre une grande partie des bureaux et des commerces de New York. Cela explique pourquoi il y a autant de personnes à marcher rapidement sur les trottoirs. En réalité, elles rejoignent leurs bureaux car 90% des personnes qui travaillent à Manhattan n'y vivent pas..


Pour se repérer dans Manhattan, sachez que l'île est divisée en plusieurs zones.

Découvrir Manhattan Downtown : s'étend de la pointe sud jusqu'à la 14ème rue. (La statue de la Liberté, Ellis Island, Wall Street, Ground Zero...)
Découvrir Manhattan Midtown : s'étend de la 14ème rue jusqu'au sud de Central Park. (Empire State Building, Museum of Modern Art, Times Square, Broadway, le siège des Nations Unies...)
Découvrir Manhattan Uptown : s'étend, lui, du sud jusqu'au nord de Central Park. (Central Park, Solomon Guggenheim Museum, Metropolitan Museum of Art...)

Au delà, on parle de l'Upper Manhattan et des quartiers de Harlem et de Washington Heights.



Histoire de New York


Histoire de New York

L'histoire de New York commença au 16e siècle, avec l'arrivée des premiers Européens. Les navigateurs Giovanni da Verrazano pour le compte de la France en 1524 puis le Britannique Henry Hudson en 1609 (qui donna son nom à l'Hudson River) explorèrent la baie de New York dont l'île de Manhattan était alors peuplée par des Amérindiens.


De la colonie à l'indépendance

Par la suite, en 1614, ce sont les Hollandais qui fondèrent la première colonie baptisée Nouvelle-Amsterdam sur la partie sud de l'île de Manhattan. Un demi-siècle plus tard, les relations au sein de ce comptoir commercial s'étant tellement détériorées entre les colons et les autochtones que les Anglais, flairant l'opportunité, conquirent le territoire en 1664 sous le commandement du Duc d'York, frère du roi Charles II d'Angleterre.

Après un siècle de domination anglaise, des tensions apparurent entre le pouvoir britannique et les habitants de la ville rebaptisée New York. En 1766, suite à des lois commerciales votées par le parlement britannique, des affrontements éclatèrent entre les civils et l'armée. Face à la volonté de la ville d'acquérir unilatéralement son autonomie, les Britanniques répliquèrent en occupant New York durant toute la guerre d'indépendance de 1776 à 1783. Ce n'est qu'à la signature du traité de Paris que l'indépendance de la ville fut proclamée, au même titre que celle des États-Unis d'Amérique dont elle devint une éphémère capitale.


Les débuts de l'essor

A partir de 1790, New York connut trente ans de croissance très soutenue et devint la plus grande ville du pays. Le début du 19e siècle vit l'arrivée massive d'immigrés. La double extension du réseau routier et du port permit à la ville de s'imposer comme la principale place commerciale des États-Unis.
La Guerre de Sécession qui eut lieu entre 1861 et 1865 vint ralentir la croissance de la ville, qui reprit rapidement après la fin du conflit. Parallèlement à son essor économique, la ville devint à la fin du 19e siècle et la création du Metropolitan Museum of Art une ville incontournable dans le domaine des arts.


La ville monde

En 1886, l'inauguration de la Statue de la Liberté fit de New York un symbole pour les millions de prétendants européens à l'immigration. Ainsi, sur 23 millions d'Européens arrivés aux États-Unis entre 1880 et 1919, 17 millions ont débarqué à New York, et la plupart y sont restés.
Le 20e siècle permit à New York de passer du statut de capitale socio-économique des Etats-Unis à celui de ville monde. Ses rôles culturels et financiers se sont vus enrichis par celui de modèle urbain, grâce à l'architecture de ses gratte-ciels (ou buildings), et celui de centre décisionnel mondial avec l'établissement du siège de l'ONU en 1949. Toutefois, cette histoire moderne rayonnante a été bouleversée par les attentats du 11 septembre 2001, qui virent les tours du World Trade Center s'effondrer en direct à la télévision et traumatisèrent tout un pays.



Géographie de New York


Géographie de New York

Ouverte sur l'océan Atlantique, prête à accueillir les nouveaux immigrants et les voyageurs du monde entier, New York City (et non New York « tout court » qui désigne l'État de New York) est la ville la plus peuplée des Etats-Unis avec environ 8 200 000 habitants.
Le pont de Brooklyn donne sur Manhattan. Cette ville gigantesque s'est construite sur la côte est des États-Unis, à l'embouchure du fleuve Hudson sur l'océan Atlantique. Cette situation privilégiée est renforcée par la présence de l'affluent du Mohawk qui relie New York aux Grands Lacs et aux Grandes Plaines, plus à l'ouest.


Le territoire new-yorkais est divisé en 5 quartiers principaux ou boroughs :
Manhattan sur la presqu'île (où sont réunies la plupart des attractions touristiques), Richmond sur Staten Island, Brooklyn, le Queens et le Bronx sur le continent.

La superficie totale de la ville de New York est de 1 214 km² (Paris fait « seulement » 105,4 km²), dont 785 km² de terres émergées et 429 km² d'eau.
L'altitude maximale est de 124,9 m au-dessus du niveau de la mer, sur Todt Hill à Staten Island.


La ville de New York est soumise à de forts contrastes climatiques. Ouragans, vagues de chaleur, tempêtes de neige ou violents orages rythment les saisons.
Un chiffre rend compte de ce climat capricieux : au cours d'une année normale, la courbe de température varie de -25,5°C en hiver à 41°C en été, soit une amplitude de 65,5°C.
Municipalité : New York City (depuis le 2 février 1653)


Boroughs (quartier ou comté) :
  • Bronx (Le Bronx)
  • New York (Manhattan)
  • Queens (Queens)
  • Kings (Brooklyn)
  • Richmond (Staten Island)

Superficie : 1 214 km²
Population : 8 143 200 hab. (2005)
Densité : 10 292 hab./km²
Décalage horaire : - 5 heure par rapport à Paris
Devise : dollar ($)
Gentilé : New-Yorkais, New-Yorkaise

 




Tous nos Voyages New York




* prix par personne "à partir de", base double en chambre standard, sous réserve de disponibilité au moment de la réservation


Haut de page « Page précédente