Informations Covid-19

Fort Alamo

En 1836, les colons américains du Texas, appuyés par certains mexicains, se soulèvent contre le pouvoir autoritaire du président mexicain Santa Anna. Alors que les rebelles tentent d'organiser leur armée au nord de la province, un groupe de 189 volontaires de toutes origines, dont le légendaire David Crockett, se retrouve assiégé dans une petite mission en ruine à peine fortifiée: El Alamo. Encerclés par une armée mexicaine forte de plusieurs milliers d'hommes désireuse de mater cette révolution, ils vont décider de rester et de mourir au nom de leurs idéaux.

Idées de voyages 100% personnalisables passant par San Antonio :

Le Fort Alamo est le théâtre d'une bataille mythique entre les rebelles texans et l'armée du Mexique. Il se trouve dans la ville de San-Antonio au Texas. Ce territoire est à l'origine du conflit entre les deux belligérants et qui s'est terminé par un affrontement sanglant. Indissociable de l'histoire, le site est devenu une des principales touristiques de cet état de l'Amérique du Nord. Sa visite vous permet d'apprécier sa richesse architecturale. Vous y découvrez aussi tous les objets relatifs à cette période. Vous aurez la possibilité d'y voir le tombeau des colons morts en héros, dont Davy Crockett est le plus connu. Symbolisant la liberté, cette histoire et ce monument ont inspiré de nombreuses œuvres cinématographiques. Le plus connu est certainement celui de John Wayne en 1960. Il interprète alors le rôle de ce défenseur du Fort.

Fort Alamo, au cœur d'une bataille décisive

Les Américains désignent le fort par le terme the Alamo. Ce mot signifie peuplier en espagnol. Ce site évoque invariablement la bataille sanglante entre le Général Lopez de Santa Anna et les habitants du Texas en 1836. Il faut savoir que ce territoire faisait partie du Mexique à cette époque et les Américains ont déjà fait des propositions pour l'acheter aux autorités mexicaines. Cela n'a pas empêché les colons venant de l'Amérique du Nord de s'installer au Texas et d'augmenter le nombre des 4 000 habitants hispaniques au fil des années. Ces derniers y sont venus en masse pour gagner leur vie. Ils sont arrivés avec leur esclave. Cependant, les colons décident d'abolir l'esclavage et de leur rendre leur liberté. Ce concept inspire les Texans qui souhaitent également acquérir leur indépendance. Face à cette situation, l'armée mexicaine décide de contre-attaquer par la violence cette forme de rébellion. Après quelques jours de combat, le nombre des Texans s'est considérablement réduit. Les colons ont alors décidé de se réfugier dans la mission, et dont la fortification a été faite à la hâte.

The Alamo, le terrain d'une lutte acharnée

Du 23 février au 6 mars 1836, certains colons nord-américains et Texans s'enferment dans le fort. L'état de siège est alors déclaré jusqu'au jour où les soldats de l'armée mexicaine finissent par pénétrer de force dans l'enceinte. Le combat est acharné, même s'il est de courte durée. Les défenseurs du fort font de leur mieux pour résister à l'invasion de l'ennemi. Ils paient de leur vie leur persévérance et leur courage. Davy Crockett figure parmi ceux qui sont tombés le 6 mars 1836. Il est enterré dans le site historique. Vous avez la possibilité de voir son tombeau au cours de votre visite au fort.

Visite de fort alamo, le sanctuaire de la liberté du Texas

Pendant la lutte au sein du fort, les Texans ont pu proclamer l'indépendance du Texas le 2 mars 1836. Reconnaissants, ils décident de continuer le combat contre l'armée mexicaine. Alors que Santa Anna part en direction de San Jacinto, 900 Texans les attaquent par surprise. Épuisée, l'armée mexicaine finit par capituler et reconnaît l'indépendance du Texas. Sam Houston sera le premier président de cette jeune République. Il faut savoir que celui-ci a su guider ses hommes pour mener à bien le combat contre l'armée mexicaine.

The Alamo, le site le plus visité du San Antonio

Il s'agit d'un monument important en raison de son rôle dans l'histoire du Texas. Construit en 1744 par les missionnaires espagnols, ce bâtiment se caractérise par son architecture avec une superbe façade. À cette époque, il était un édifice religieux et portait le nom de Mission San Antonio de Valero. Il devient une base militaire en 1800 lorsqu'une unité de la cavalerie choisit de s'y installer. Ce sont ces soldats qui lui donnent son nom d'Alamo. Il fait référence à Alamo de Parrass, le nom de leur hameau d'origine. L'édifice est occupé par les Espagnols, les Mexicains et les Américains au fil des années. Chacun y apporte des modifications et des changements considérables en fonction de leurs besoins. Les affrontements et les pillages ont ravagé une grande partie de la mission. Seuls l'église et un baraquement ont résisté aux batailles et au temps. Ils attirent de nombreux visiteurs chaque année, d'autant plus que leur visite est entièrement gratuite. Une fois que vous avez franchi les portes, vous avez des panneaux qui retracent l'histoire incomparable du lieu. Vous y découvrez également une exposition des objets d'époques et des drapeaux de tous les pays qui se sont installés au fort. À savoir que le port de chapeau est déconseillé et qu'il n'est pas possible de prendre des photos de l'intérieur des locaux. En revanche, vous serez émerveillé par l'aménagement de l'espace extérieur. Les écureuils ont décidé de s'y installer et vous ne manquerez pas d'en voir un au détour de votre visite.

Liste des voyages incluant ou proposant cette activité :

* prix par personne à partir de et sur une base 4 personnes (autres bases nous contacter pour devis)
t

150

créateurs de voyages

r

21950

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

144870

voyageurs nous ont fait confiance

Haut