• Voyage Usa
  • Comportements à éviter lors de votre circuit aux Etats Unis

Comportements à éviter lors de votre circuit aux Etats Unis

Les États-Unis sont certes réputés pour être un pays libre où tout est permis, mais il ne demeure pas moins un pays qui a ses bonnes manières et ses règles de politesse à respecter. Afin que votre voyage vers les States se passe dans les meilleures conditions, voici pour vous quelques conseils pour bien vous comporter dans l’environnement sociatif américain.

Ce qu’il faut éviter au volant et dans les endroits publics

Découvrez nos suggestions d’itinéraires aux Etats-Unis :


Lorsque vous êtes amené à conduire une voiture aux États-Unis, ne jouez pas avec les limites de vitesse aussi bien en ville que sur les autoroutes. Renseignez-vous là-dessus. Dans certaines villes, les intersections de routes disposent de « stop » sur chaque voie. Le principe est que toutes les voitures doivent s’arrêter. Le premier arrivé sera le premier qui va démarrer et ainsi de suite. Lorsqu’il y a plusieurs voies, ne doublez jamais à droite, même si vous voyez certains conducteurs locaux le faire. Ne tentez pas de prendre ne serait-ce qu’une goutte d’alcool au volant, car les autorités sont très strictes.

N’essayez jamais de fumer dans la rue, sur un banc d’un parc ou même sur la terrasse d’un restaurant. Ce geste est mal vu aux States puisque c’est considéré comme un acte de rébellion.

Que ce soit au supermarché, devant une boulangerie ou une boutique, évitez de doubler la file d’attente. Aux États-Unis, c’est à chacun à son tour. Mais si vous voulez vous montrer aimable avec la vieille dame derrière vous, laissez-lui votre place. Lorsque vous croisez en chemin des enfants ou un animal de compagnie, ne les ignorez pas.

Les gestes à éviter pour apprendre les bonnes manières à l’américaine

Pour dire bonjour à un Américain que vous connaissez, ne lui faites pas la bise. Aux États-Unis, le hug est de mise. C’est en effet une pratique simple qui consiste à vous rapprocher d’à peu près 20 cm de la personne pour ensuite de vous pencher légèrement vers la gauche afin de l’entourer de vos bras. Vous pouvez même effectuer quelques tapettes au dos en signe de réconfort. Faites quand même attention de ne pas reposer votre tête sur son épaule ou encore de rester scotcher contre lui plus de 5 secondes. Entraînez-vous dès maintenant à faire ce geste pour éviter des malaises le moment venu.

Comme les américains, ne toussez pas dans les mains, c’est interdit. Apprenez à tousser dans le coude comme si vous embrassiez votre biceps. Cela peut vous paraître loufoque, mais c’est comme cela.

Lorsqu’on vous invite pour un dîner ou un déjeuner, ne soyez jamais en retard. Vous pouvez même arriver 5 minutes en avance. Cependant, n’arrivez pas les mains vides. Prévoyez un dessert ou une bouteille de vin. Demandez donc à l’avance à votre hôte.

Ne croyez pas que les américains, en particulier les New-Yorkais sont hystériques. Vous pouvez toujours les aborder ou les demander de l’aide dans la rue. Si vous êtes en difficulté, quelqu’un sera toujours là pour vous venir en aide. Alors, faites-en de même ! Précipitez-vous venir en aide à un(e) inconnu(e).

Enfin, lorsque vous êtes au restaurant, dans un fast-food et même chez le coiffeur, n’oubliez jamais de « tiper » la personne de service. Certains voyageurs ont tendance à émettre des critiques pour échapper aux pourboires. D’autres estiment que les pourboires permettent d’arrondir le salaire des serveurs mal payés. Pour vous, ce sera tout simplement un geste

Culture américaine

A force de regarder des séries et films américains, vous avez probablement l’impression que la culture locale n’a plus aucun secret pour vous. En réalité, il y a du vrai et du faux dans ce que l’on voit sur nos écrans et certaines facettes culturelles n’apparaissent pas du tout.

Les Américains prônent la liberté d’expression et à cet effet, ils ne se gênent pas pour critiquer ouvertement ce qui leur déplaît.

Au pays de l’Oncle Sam, l’indépendance est profondément ancrée en tant que valeur fondamentale. Cela frise parfois l’individualisme. Ici, on est fier de faire les choses par soi-même, de prouver que l’on est parfaitement autonome. Au sein des familles, il est fréquent que les jeunes ayant fini leurs études secondaires paient un loyer (même modique) et contribuent aux charges fixes s’ils continuent à vivre chez leurs parents.

Dans la culture américaine, la confidentialité est d’une importance capitale. L’espace personnel de chacun doit être respecté.

Aux restaurants, les pourboires sont de rigueur.

Les festivités se célèbrent toujours en grandes pompes. Amis, voisins, membres de la famille et parfois des personnes que l’on connaît à peine, se retrouvent autour d’un repas gargantuesque ou d’un barbecue.

De même, l’entraide anime les esprits. Si vous voyez une vieille dame qui a besoin d’aide, foncez !

Comment sont les américains ?

Presque partout, les gens sont de nature sociable. Ne vous étonnez donc pas si des inconnus vous font la conversation dans une file d'attente, que ce soit devant un fast-food ou à la caisse d’un magasin, par exemple. Ne laissez pas la barrière de la langue faire obstacle si votre anglais n’est pas parfait. Vos interlocuteurs ne s’en offusqueront pas.

Le sens de l’accueil est très développé. Ici, on se fait des “hugs” (accolades) ou on fait la bise même si l’on se rencontre pour la première fois. Il arrive souvent qu’après une ou deux rencontres, vous soyez invité à dîner ou même à séjourner chez l’habitant. Si vous choisissez d'accepter la proposition, il faudra appliquer le fameux “fais comme chez toi” au sens propre. Faire des manières est considéré comme un manque de respect.

La ponctualité fait partie des règles de politesse basiques. Au travail comme dans leur sphère privée, les habitants des States se conforment aux horaires indiqués. Le quotidien est donc parfaitement rythmé : on se lève de bonne heure, les dîners se prennent (ou se préparent) aussitôt qu’on est rentré et on évite autant que possible de se coucher trop tard.

Comment se passe l'arrivée aux États-Unis ?

L’entrée sur le sol américain nécessite l’obtention préalable d’un visa. Si vous possédez un passeport biométrique ou électronique, le visa est remplacé par une autorisation de voyage (ESTA). Les autorités américaines procèdent à des contrôles rigoureux.

Assurez-vous d’avoir vos documents de voyage en main, privilégiez des chaussures faciles à enlever/enfiler et ne portez pas d’objets métalliques sur vous. Le passage en zone de contrôle de sécurité sera beaucoup plus rapide.

Tous les bagages sont inspectés, y compris les poussettes. Du coup, assurez-vous de pouvoir prendre vos enfants et de les garder avec vous tant que le service des douanes n’a pas fini son inspection. Rassurez-vous, la bonne manière qui caractérise les locaux est de rigueur tout au long de ce processus.

Haut