Faune et Flore des Etats-Unis

Lorsque vous vous éloignez des grandes villes, vous plongez en plein coeur de la diversité de la géographie américaine. Il suffit d’entrer dans des parcs nationaux ou de quitter les agglomérations pour croiser de beaux spécimens. La faune et la flore des Etats-Unis est si particulière, bien différentes de ce que vous pouvez trouver sur le continent sud-américain. Ours noir, élan, pélican brun, le bison, mais aussi séquoias, forêt humide, canyon immense… Comment résister à la tentation de tout voir ?

La faune des Etats-Unis

Découvrez nos suggestions d’itinéraires aux Etats-Unis :

* Prix par personne et à partir de, sur une base 4 personnes (autres bases nous contacter pour devis)

Dans un pays aussi grand que les Etats-Unis, vous tombez sur de nombreuses espèces animales, entre l’est et l’ouest. Il y a d’abord l’emblématique pygargue à tête blanche. Cette espèce d’aigle est reconnaissable entre toutes. Si à la fin du XXème siècle, ils ont failli disparaître, ils ont rapidement été réintroduits sur le sol américain. Aujourd’hui, vous pouvez les observer au-dessus des eaux, en train de chasser les poissons.

La Californie possède de nombreuses espèces endémiques, dont le condor de Californie. Ils ne sont que 500 aux Etats-Unis, mais ils sont de plus en plus nombreux. Ils ont une tête colorée et un cou entouré de plumes. Dans ce même Etat, vous pouvez voir des otaries de Californie. Ces animaux sont particulièrement intelligents. Ils le sont tellement qu’ils sont recrutés par l’US Navy afin de réaliser certaines tâches sous-marines.

Si vous allez en Alaska, vous êtes susceptibles de croiser des ours kodiaks. Appartenant à la catégorie des grizzlis, ils sont impressionnants. Ils sont bien plus grands que les ours polaires. Pourtant, vous vous laissez attendrir devant les adorables oursons. Les kodiaks cohabitent avec les ours noirs. Ils vivent un peu partout aux Etats-Unis, mais surtout en Alaska. Vous pouvez les voir dans les forêts, mais faites attention !

Le lynx roux est également très visibles sur le territoire américain. Il a la capacité de s’adapter à tous les environnements. C’est la raison pour laquelle vous en voyez dans les forêts, mais aussi dans les zones urbaines et suburbaines.

La flore des Etats-Unis

La flore américaine est marquée par l’action humaine. Cependant, il subsiste encore des espèces endémiques incroyables. Vous pouvez surtout les contempler dans les parcs nationaux. Les forêts recouvrent 303 millions d’hectares du territoire. Le reste de la terre est occupée par l’agriculture, en particulier dans les hauteurs et près de l’océan Atlantique. Plantations de coton, de canne à sucre, de tabac ou d’arachides sont cultivées.

C’est dans les montagnes que vous trouvez les plus beaux arbres. Vous vous promenez au milieu d’une forêt de conifères et de feuillus. Chênes, hêtres, noyers, sapins, épicéas… sont tout autant d’espèces qui s’épanouissent aux Etats-Unis. Mais vous trouvez également des séquoias, bien plus originaux.

Dans les hauteurs, vous marchez au milieu des plaines désertes, où la nature peine à croître. Les seules espèces qui survivent sont peu chaleureuses : buissons épineux, petits arbustes, cactus… Vous y trouvez aussi des yuccas et des pins parasols.
Sur les hautes plaines, les arbres laissent la place à des prairies naturelles de genévriers et de chiendents
. A certains endroits, les prairies ressemblent davantage à une nature irrégulière. Lorsque vous vous aventurez dans la vallée de la Mort, la flore change totalement. La terre est aride, mais le désert est de moins en moins grand, grâce à des techniques modernes d’irrigation.

Les Etats-Unis n’ont pas fini de vous étonner. On a rarement l’image d’un pays naturel, où la faune et la flore vivent en parfaite communion avec l’Homme. Pourtant, c’est le cas aujourd’hui. Les parcs nationaux travaillent d’arrache-pied pour protéger toutes ces espèces, endémiques ou non. Ils assurent la protection de la faune et de la flore. Parfois, ils parviennent même à réintroduire des espèces quasiment disparues. Alors, n’hésitez pas à visiter ces parcs afin de vous rendre compte de leur travail.

Haut